東京都健康安全研究センター
Incidence des maladies infectieuses à Tokyo

Les maladies infectieuses nécessitant actuellement de prendre des précautions

Les maladies infectieuses suivantes nécessitent actuellement de prendre des précautions.

Coqueluche

Surveillance des maladies infectieuses

Le rapport hebdomadaire sur les maladies infectieuses de Tokyo est rédigé chaque semaine en se basant sur les résultats de la surveillance de l’incidence des maladies infectieuses à Tokyo.

Précédent numéro (PDF)

 

Réponses et mesures prescrites par la loi

Au Japon, les investigations, réponses et mesures sont menées par des agences gouvernementales conformément à la législation pour les patients infectés par des maladies infectieuses stipulées par la loi.

Loi relative à la prévention des maladies infectieuses et aux soins médicaux pour les patients souffrant de maladies infectieuses

La loi relative à la prévention des maladies infectieuses et aux soins médicaux pour les patients souffrant de maladies infectieuses désigne les maladies infectieuses qui sont très infectieuses et qui ont un impact majeur sur la vie et la santé, stipulant leurs méthodes de prévention et empêchant la propagation des infections.

La loi s’occupe de la surveillance épidémiologique nationale des maladies infectieuses et spécifie la réponse des agences gouvernementales quand les patients sont identifiés.

Surveillance épidémiologique nationale des maladies infectieuses

La surveillance épidémiologique nationale des maladies infectieuses est menée dans l’objectif d’identifier et d’analyser l’incidence des maladies infectieuses, de fournir des informations afin d’empêcher l’incidence et la propagation des maladies infectieuses.

La surveillance épidémiologique nationale des maladies infectieuses précise respectivement les « maladies infectieuses que tous les médecins doivent rapporter » qui doivent être rapportées en cas de diagnostic par un médecin ou un vétérinaire ainsi que les « maladies infectieuses qui doivent être rapportées par les sentinelles » qui nécessitent le rapport des patients diagnostiqués aux institutions médicales désignées (institutions médicales sentinelles).

Les notifications et les rapports collectés par les centres médicaux sont compilés afin de conseiller la vigilance quant au statut des épidémies dans les régions respectives et de fournir des informations.

Vigilance/alerte

Si les rapports des maladies infectieuses nécessitant d’être rapportés par les sentinelles dépassent un certain niveau, les collectivités locales émettront des précautions ou un avertissement.

  • Vigilance : Avant l’incidence d’une épidémie, des précautions sont émises dans les endroits où une épidémie majeure a de fortes probabilités de se produire dans les quatre prochaines semaines. Après l’incidence d’une épidémie, des avis de vigilance sont émis quand une épidémie est soupçonnée d’être en cours.
  • Alerte : Il est émis quand une épidémie majeure s’est produite ou est soupçonné d’être en cours.

Réponse des agences gouvernementales quand les patients sont identifiés

À la réception des rapports des institutions médicales, les centres médicaux peuvent questionner les patients, leur famille et les individus concernés. Sur la base des résultats des entretiens et des investigations, les individus suspectés d’être infectés sont encouragés à consulter un médecin. En fonction du type de maladie et des pathologies, des mesures comme une hospitalisation ou une désinfection peuvent être menées.

Maladies infectieuses de catégorie I/ Maladies infectieuses extrêmement dangereuses en termes de contagiosité et de gravité en cas d’infection (fièvre hémorragique Ebola, peste, etc.)

  • Limitation du trafic
  • Enquête sur les voyages et le comportement
  • Hospitalisation, en principe (frais médicaux pris en charge par le gouvernement)
  • Désinfection des affaires personnelles, du logement, etc.

Maladies infectieuses de catégorie II/ Maladies infectieuses très dangereuses en termes de contagiosité et de gravité en cas d’infection (tuberculose, syndrome respiratoire du Moyen-Orient, etc.)

  • Enquête sur les voyages et le comportement
  • Hospitalisation en fonction des circonstances (frais médicaux de l’hospitalisation pris en charge par les fonds publics)
  • Désinfection des affaires personnelles, etc.

Maladies infectieuses de catégorie III/ Maladies infectieuses qui ne sont pas très dangereuses en termes de contagiosité et de gravité en cas d’infection mais qui peuvent provoquer des infections de masse (choléra, infection par l’Escherichia coli entérohémorragique, etc.)

  • Enquête sur les voyages et le comportement
  • Restrictions de travail pour certaines professions
  • Désinfection des affaires personnelles, etc.

Maladies infectieuses de catégorie IV/ Maladies infectieuses transmises par les animaux ou la nourriture et les boissons (fièvre jaune, rage, etc.)

  • Enquête sur les voyages et le comportement
  • Désinfection, y compris traitement des animaux

Maladies infectieuses de catégorie V/ Maladies infectieuses dont les informations sont collectées et rendues publiques afin d’empêcher la propagation de l’épidémie (rougeole, grippe saisonnière, etc.)

  • Enquête sur les voyages et le comportement

Maladies infectieuses désignées, nouvelles maladies infectieuses, nouvelle grippe, etc.

  • Restriction des déplacements
  • Enquête sur les voyages et le comportement
  • Hospitalisation, en principe (frais médicaux pris en charge par les fonds publics)
  • Désinfection des affaires personnelles, du logement, etc.
本ホームページに関わる著作権は東京都健康安全研究センターに帰属します ご利用にあたって
© 2018 Tokyo Metropolitan Institute of Public Health. All rights reserved.